Des élèves de 4ème au coeur de la Révolution française

Billets de blog à rédiger

J’ai assisté au sacre de Napoléon Bonaparte

Aujourd’hui, le 2 décembre 1804, je me rend à Notre-Dame de Paris pour assister la cérémonie du sacre de Napoléon. Le Pape Pie VII est ici présent avec quelques membres du clergé, en train d’assisté au sacre. Ils sont placés derrière Napoléon  et sa femme. Quand la cérémonie commença, Joséphine fut sacrée impératrice avant et par Napoléon. Pendant qu’il lui pose la couronne, le Pape tend la main en signe de bénédiction.  Lors de son arrivée dans l’église, elle manqua a plusieurs reprise d’équilibre à cause de sa robe. Elle fut couronner non pas par le Pape Pie VII mais par son mari Napoléon placé devant le pape.  Quelques membres de la famille sont présent et assiste au sacre. Mais la mère de Napoléon n’assiste pas au sacre de son fils. Jacques-Louis David lui est présent pour ensuite faire un tableau pour le roi. Après que Joséphine fut sacrée impératrice Française, c’est au tour de Napoléon de devenir Empereur.  Quant Napoléon,  lui c’est sacre lui même. Quand le pape Pie VII pris la couronne posé sur l’autel, Napoléon l’arracha des mains et la posa sur sa tête. Le pape fut fort étonné de se comportement ainsi que tout les personnes ici présent! Normalement le pape devrais s’en occuper et non lui même, je trouve sa un peu prétencieux de se sacré sois même!

Sacre de Napoléon & Joséphine à Notre-Dame par le Pape Pie VII


Mon mari est allé voté lors du plébiscite sur le Consulat à vie de Bonaparte.

Mon mari et moi sommes Républicains. Certes, Bonaparte a remis en ordre la France,il a aussi repporter de l’argent à notre pays, et des terres supplémentaires, mais il a également  supprimé les libertés, et mis à sang, une grande partie de l’Europe. Nous n’acceptons pas ses manières, et sa façon de diriger la France. En 1802, mon mari est donc allé voté. Mais voyant toutes les signatures, approuvé le Consulat à vie, il est retourné chez nous. Nous en avons parlé et finalement, il est retourné voté, en approuvant lui aussi le Consulat à vie. Car sur le chemin du retour, il avait trouvé un tract par terre, signalant la mise à mort de ceux qui s’opposeraient à ce plébiscite.  Il n’a pas aimé la manière dont c’est deroulé le vote car tous le monde voit se que l’on vote et se que l’on pense !


Billets de blog à rédiger « 1794-1815 »

  • Inès / Aline : J’ai utilisé le nouveau système métrique
  • Amandine / Alison : J’ai accompagné Bonaparte lors de la campagne d’Egypte
  • Sarah : J’ai assisté au coup d’Etat de Bonaparte
  • Je suis ouvrier et je dois utiliser le livret ouvrier
  • Mathilde / Ameline : J’ai payé avec le nouveau franc germinal
  • Quentin : Je vais être décoré de la légion d’honneur
  • Jeanne : Je suis allé voter lors du plébiscite sur le consulat à vie de Bonaparte
  • Suzon / Morgane : Mon (fils) va dans un Lycée

Articles à venir

  • Juliette / Elodie : J’ai assisté au sacre de Napoléon
  • Violette / Laurane : J’ai rencontré le peintre David
  • Justine : J’ai participé à la bataille d’Austerlitz
  • Marine : J’ai assisté à la bataille de Waterloo (ou de la Bérézina)

Je découvre et j’utilise le nouveau calendrier républicain.

Personnellement, je trouve ça scandaleux ce nouveau calendrier, c’est à cause de tous ces gens qui voulaient la mort du roi, on pourrait même penser qu’il voulait la mort de la France. Ils font des choix inutiles, au lieu de se concentrer sur les vrais problèmes. Je ne doute pas un seul instant qu’ils vont avoir quelques réprimandes. Maintenant, tout est chamboulé. En premier exemple : ce calendrier. En le créant, ils n’ont ravis que les Républicains, les autres, ceux qui n’ont pas la même opinion doivent faire avec. Pour les Chrétiens comme moi, nous n’avons plus le droit de donner de noms chrétiens aux nouveaux nés, à la place on doit donner des noms de fleur, mais où est passé la liberté religieuse ? Les jours les mois les saisons sont chamboulés, et bien sur, on ne compte plus les années à partir de la naissance de Jésus, maintenant c’est à partir du début de la 1ère république. Et dieu que pense-t-il de la haut ? approuve-t-il ces décisions absurdes ? Je ne pense pas. C’est pathétique, j’espère vraiment que cela va redevenir comme avant, car en continuant dans cette voie là, la France va tombée. Je ne veux plus de cette république, j’espère que bientôt tout cela redeviendra comme avant ..


Billets de blog à rédiger ‘j’ai vécu sous la Terreur 1792-1794″

Pour la classe de 4C / 4F

  • Rachel / Pierre-Louis : « j’ai assisté à l’exécution de Louis XVI (ou Marie-Antoinette) » ;
  • Delphine / Jonas : « le comité révolutionnaire de ma commune m’a interrogé » ;
  • Eleonore : « Mes esclaves dans les colonies sont libres » ;
  • Léa / Mégane : « Je découvre et j’utilise le nouveau calendrier républicain » ;
  • Hugo / Louis : « j’ai vécu le siège de Granville »
  • Amélie / Clément : « J’ai assisté à l’exécution de Robespierre

Les articles sont à classer dans la catégorie « 1792-1794 : la Ière République et la Terreur ».


« J’ai assisté aux débats des états généraux en mai et juin 1789

Premier rassemblement des Etat Généraux , le 5 mai 1789.

J’ai assisté à de nombreux rassemblant : j’explique.

J’y étais,  au près de mes amis et confrères, j’étais avec tous les autres nobles. Je suis très fière d’y participer (pour une fois que je me rends utile, et que je ne m’amuse pas …)  Et face de nous, siégeait le clergé, mais que des gens du bas clergé, des petits curés etc.  Pour moi, je crois que se ne sont pas des personnes de confiance, car ils côtoient des paysans, des pauvres, ils compatissent avec eux, ils comprennent et voient leurs rythmes de travail, et leurs rythmes de vie, mais foutaise! Un jour , et j’en suis persuadé ils se révolteront, et les BONS courtisans comme moi, n’aurons plus de privilèges. De l’autre côté, en retrait il y avait les représentants du Tiers-Etats, cela me fait bien rire, comme s’ils s’intéressaient à l’évolution Politique de notre pays! Necker prit la parole,  comme chaque fois pour faire régner le silence, et ainsi que les conseils débutèrent comme cela … Une question revenait lors des conseils : celle de la modalités du vote par tête ? ou par ordre ? Les avis étaient bien partagés …

Le roi avait accepté que le peuple écrive des cahiers de doléances (mais que en aucun il s’engageait à aboutir à leurs envies) Je ne comprends vraiment pas pourquoi Louis fait cela. On parlait aussi, entre nobles, d’une constitution, mais rien de très concret.. Le 20 juin 1789, les députés du Tiers-Etat ce sont réunis, et ils ont préter serment de ne pas se séparer avant la rédaction d’un Constitution. Sous la pression des débutés, le Roi finit par céder, et finit donc par remplacer les Etats Généraux par une Assemblé Constituante. Désormais, c’est cette nouvelle  Assemblé qui décida des Lois …Le 27 juin 1789 une constitution fut écrite, j’étais alors, le plus heureux des hommes, mais cela ne dura pas longtemps … Le 26 août 1789 ils créerent  «La déclaration des droits de l’homme» pour mon plus grand regret, car désormais je n’ai plus de privilèges (4 août), rien, à cause d’incapables. Je suis dépité, outré d’une tel répression. Je ne sais que faire, dépourvu face à une tel situation…

 JPEG - 32.8 ko

Serment du jeu de Paume, David •

EUGENE DE RICHELIEUX


Billet de blog à rédiger pour « 1790-1792 : l’échec d’une monarchie parlementaire »

Dans la classe de 4ème C / 4ème F :

  • Allan / Eliot : « J’ai assisté à la fuite du roi en juin 1791 »
  • Marine / Oriane. : « J’ai assisté à la fête de la Fédération du 14 juillet 1790 »
  • Matthieu / Stéphane : « Je me suis engagé comme volontaire dans l’armée pour combattre les Prussiens et les Autrichiens »
  • Caroline / Emma : « Le curé de ma paroisse est un prêtre réfractaire »
  • Quentin / Nolwenn : « J’ai participé à la prise des Tuileries le 10 août 1792 ».

Les articles doivent être classés dans la catégorie « 1790-1792 : l’échec d’une monarchie parlementaire ».


« Charles-Henri de Tourneville a assisté à L’Assemblé Générale la nuit du 4 août 1789. »

« Ils nous pillent! » « Ils nous brûlent nos biens! » « Ils nous font vivre un enfer! »

Ces trois phrases, celles qui sont le plus revenues lors de l’Assemblée Nationale, cette fameuse nuit du 4 août. Tous le monde les criés, il fallait faire quelque chose, chacun perdait peu à peu ses richesses. Soit elles étaient pillées, soit elles étaient détruites ou bien brûlées. Les députés ont donc décidé d’abolir les privilèges et je penses fortement d’ailleurs, que le Roi était pleinement d’accord ! Personne, mis à part le tiers-état, n’était heureux, mais tous étaient soulagés, cette abolition désignait la fin d’un calvaire, la fin de la « Grande peur ». Tous sauf, les gens comme moi, qui aime notre bon Roi, mais le trouve faible, il n’est pas courageux, baisse les bras à chaque obstacle, cède aux petits caprices des paysans et marchands qui contredise Dieu, ceux qui veulent le beurre et l’argent du beurre d’un coup. Il a peur de se battre, peur d’imposer sa loi et sa force, il ne veut ni guerre ni révolte. Peut-être d’y laisser sa peau, ou tout simplement de perdre le combat, et d’y laisser sa fierté. Bref, il se fait piétiné par les plus pauvres, ceux qui croient réussir leur révolution, leur rebellion en arrivant à faire changer le Roi d’avis, de projet. Mais ils se mettent le doit dans l’œil. tout ça va changer d’ici peu, notre bon Dieu va reprendre le dessus, et indiquer les bon gestes à Louis. Maintenant, concernant la décision, je la trouve nulle, sans intérêt, inutile, absurde et bien d’autres mots encore …  Quelle idée est passée par le tête de notre cher Roi ?? A quoi servent les trois ordres s’ils ont les mêmes avantages , les mêmes droits ?? A rien, vraiment, à rien …


Billets de blog à rédiger pour "1789-1790 : les bases d’une France nouvelle"

Pour la classe de 4ème F

  • Gwenaëlle rédige un article sur « J’ai assisté à l’abolition des privilèges à l’Assemblée Nationale la nuit du 4 août 1789 ».
  • Justine rédige un article sur « J’étais avec les femmes parisiennes quand elles ont ramené le roi à Paris les 5 et 6 octobre 1789 ».
  • Basile rédige un article sur « la création des départements »
  • Alexandre rédige un article sur « j’ai acheté des biens nationaux du Clergé » (ou s’il est du clergé : « mes biens ont été nationalisés et vendus »)

Pour la classe de 4ème C

  • Axel rédige un article sur « J’ai assisté à l’abolition des privilèges à l’Assemblée Nationale la nuit du 4 août 1789 ».
  • Morgane rédige un article sur « J’étais avec les femmes parisiennes quand elles ont ramené le roi à Paris les 5 et 6 octobre 1789 ».
  • Pierre rédige un article sur « la création des départements »
  • Marine G. rédige un article sur « j’ai acheté des biens nationaux du Clergé » (ou s’il est du clergé : « mes biens ont été nationalisés et vendus »)

Billets de blog à rédiger pour « 1789 : un été révolutionnaire »

En 4ème C

  • Clément va nous raconter « J’ai assisté aux débats des états généraux en mai et juin 1789 »
  • Lauréna va nous raconter « J’ai vécu la prise de la Bastille le 14 juillet 1789 »
  • Morgane va nous raconter « J’ai vécu la Grande Peur dans les campagnes à l’été 1789 » (suite…)