Des élèves de 4ème au coeur de la Révolution française

Questions à commenter

Question à commenter (la dernière …) : Que retenir d'un quart de siècle d'événements révolutionnaires ?

1822. Vous voilà à l’article de la mort. Mais vous profitez des derniers moments de lucidité pour faire le bilan de cette période si troublée, mais si riche en événements et en changements.

Alors trois questions me taraudent :

  • Pour vous qui a été le personnage le plus important de cette période ? En bien ou en mal …
  • Quel est l’événement qui vous a le plus marqué, le plus ému ou le plus peiné ?
  • Quels changements retiendrez-vous de cette période ?

Bien sûr, argumentez vos réponses …


Question à commenter (6) : le Code civil, qu’en pensez-vous ?

« Je n’apprécie pas les femmes qui se mêlent de politique ».

Ainsi parlait Napoléon. Dans ces conditions, pas étonnant que le code civil établi en 1804 donne une place assez réduite à la femme dans la famille et dans la société. Jugez par vous même !

  • Interdiction d’accès aux lycées et aux Universités
  • Interdiction de signer un contrat, de gérer ses biens
  • Exclusion totale des droits politiques
  • Interdiction de travailler sans l’autorisation du mari
  • Interdiction de toucher elle-même son salaire
  • Contrôle du mari sur la correspondance et les relations
  • Interdiction de voyager à l’étranger sans autorisation
  • Répression très dure de l’adultère pour les femmes
  • Les filles-mères et les enfants naturels n’ont aucun droit.
  • Qu’en pensez-vous ?


    Question à commenter (5) : que pensez-vous du Général Bonaparte ?

    Victorieux en Italie. Sauveur de la République menécée par les royalistes … et finalement auteur d’un coup d’Etat le 18 brumaire de l’an VII. En ces années 1796-1799, on n’entend plus parler que de lui : le général BONAPARTE.

    Petit Corse agité et ambitieux ? ou génie militaire et sauveur de la France ? Que pense votre personnage du Général Bonaparte ?

    Attention, vous devez pensez que vous êtes en 1799 … le général Bonaparte n’est pas encore l’empereur Napôléon Ier.


    Question à commenter (4) : Auriez-vous voté la mort du Roi ?

    Le mardi 15 janvier 1793, si vous aviez été député à la Convention, auriez-vous condamné Louis XVI pour « conspiration contre la liberté publique et d’attentats contre la sûreté générale de l’État » (pardon, Louis Capet, comme on l’a appelé durant son « procès ») ? Et l’auriez-vous condamné à être guillotiné ?
    Votre personnage doit justifier ses choix.

    j’ai acheté des biens nationaux du Clergé

    Je suis François et j’ai acheté des biens nationaux du clergé. Mon bien était mon église qui étaient en très bon état. C’est pour cela que je l’ai acheté, pour l’égalité dans tout le pays : plus de pauvres et plus de privilégiés. Mon église  était très grande, à l’intérieur il y avait des meubles très anciens, des tables, des armoires qui étaient plutôt cher, alors je l’ai gardé pour ma femme et mes enfants et moi. Je m’installa dans l’église avec ma famille. Elle était plus grande que notre maison, il y avait plusieurs terrains a côtés et à l’intérieur, plusieurs salles de bains, cinq chambres avec tout le confort dedans : salle de bains et toilettes. Dans une des chambres, il y avait même une cuisine. Il y avait un endroit pour prier, nous le faisons tout les jours car c’est important pour ma famille et moi. J’ai accueilli plusieurs personnes pauvres dans mon église et je leur donnaient à manger car j’avais cinq chambres et cinq salles de bain. Plus tard j’ai agrandirai ma maison pour accueillir plus de personnes et je créerai un couvent pour les croyantes qui ont voulu resté vierges toutes leurs vies. J’étais assez content de moi car j’ai aidé les personnes en difficultés. Les gens me remercièrent pour les avoir logé et nourrit. Le clergé, qui m’avait vendu l’église, était jaloux et a voulu détruire l’église. Mais je l »empêcha. Plus tard tout le peuple me salua et voulut me remercier en m’offrant des biens . Des paysans travaillent sur mes terres. Personne ne se bagarrait, tout le monde se respectait, j’avais bien fait d’acheter cette église. Grâce à elle,  j’ai été connu dans toutes les plaines de Caen.


    Question à commenter (3) : … et la déclaration des droits de la femme ?

    26 août 1789 : l’Assemblée Constituante vote la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. Et les droits de la femme dans tout ça ?

    Olympe de Gouges (1748-1793)

    Pendant la révolution française, une femme de lettres nommée Olympe de Gouges va défendre l’idée que les femmes aussi ont des droits.

    Voici le début de la Déclaration des droits de la femme qu’elle a rédigée en 1791.

    Les mères, les filles, les soeurs, représentantes de la nation, demandent d’être constituées en assemblée nationale. Considérant que l’ignorance, l’oubli ou le mépris des droits de la femme, sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements, ont résolu d’exposer dans une déclaration solennelle, les droits naturels inaliénables et sacrés de la femme, afin que cette déclaration, constamment présente à tous les membres du corps social, leur rappelle sans cesse leurs devoirs, afin que les actes du pouvoir des femmes, et ceux du pouvoir des hommes pouvant être à chaque instant comparés avec le but de toute institution politique, en soient plus respectés, afin que les réclamations des citoyennes, fondées désormais sur des principes simples et incontestables, tournent toujours au maintien de la constitution, des bonnes moeurs, et au bonheur de tous.

    En conséquence, le sexe supérieur en beauté comme en courage, dans les souffrances maternelles, reconnaît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Etre suprême, les Droits suivants de la Femme et de la Citoyenne.

    Article I

    La Femme naît libre et demeure égale à l’homme en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

    Vous pouvez trouvez la suite ici

    Que pensez-vous de son combat ? Le trouvez-vous courageux, justifié … ou inutile, scandaleux …

    Identifiez-vous pour répondre et n’oubliez pas d’indiquer votre nom, prénom et classe afin que je puisse prendre en compte votre réponse (vous pouvez me répondre en jouant votre personnage, mais en ce cas précisez-le …).


    Question à commenter (2) : Louis XVI, lâche ou courageux en 1789 ?

    Pour vous, Louis XVI a-t-il été un roi courageux d’accepter les réformes durant cet été 1789 ou un roi lâche qui a cédé à tout le monde ?

    Identifiez-vous pour répondre et n’oubliez pas d’indiquer votre nom, prénom et classe afin que je puisse prendre en compte votre réponse (vous pouvez me répondre en jouant votre personnage, mais en ce cas précisez-le …).


    Question à commenter (1) : l’opinion de Maître Peigné en 1789

    Pouvez-vous me dire quelle opinion politique Maître Peigné défend-il ?

    Est-il « Conservateur » ? « Modéré » ? « Républicain » ? « Enragé » ? « Prudent » ? ou « Ambitieux » ?

    Relisez le premier article de Maître Peigné et le second (« Maître Peigné a vécu un été révolutionnaire ») pour vous faire une idée.

    Répondez en laissant un commentaire. Justifiez votre réponse.

    Identifiez-vous pour répondre et n’oubliez pas d’indiquer votre nom, prénom et classe afin que je puisse prendre en compte votre réponse.

    Merci